Aujourd’hui, on vous a concocté un petit article spécial qui s’écarte des sentiers de la photo pour s’intéresser au monde de la startup, et de la création d’entreprise en général.

En effet, si flowr est impulsé par une passion pour l’image et la création, le côté entrepreneurial occupe une part importante dans notre aventure. Et on vient de passer une étape cruciale de cette aventure puisqu’on vient de passer il y a quelques jours du statut de projet à celui de service existant, certes en bêta fermée mais qui est tout de même entre les mains des utilisateurs. Du coup, c’est une belle occasion de faire un petit bilan des mois passés qu’on pourrait résumer en un conseil : il faut s’entourer !

 

Startups, entourez-vous d’autres startups !

Ca paraît évident comme ça mais il est toujours bon de le rappeler. Nous avons eu la chance dans notre période de préparation d’être au contact de plusieurs autres jeunes pousses, notamment grâce à BoostInLyon (qui a joué un rôle crucial dans l’évolution de flowr, on y reviendra dans le paragraphe suivant) ou à la Cordée.

Les avantages sont nombreux mais si on ne devait en lister que deux ou trois essentiels : la dynamique de groupe, l’échange d’expérience,  sans oublier les apéros !

Ce qui nous amène à un point très important : il faut communiquer au maximum son projet, ne jamais perdre l’occasion de parler de son idée, de son avancement. On croise parfois (souvent ?) des créateurs d’entreprises ou des startupers qui disent « Je suis en train de monter un projet mais je préfère rien dire encore pour pas qu’on me pique l’idée ».  Très mauvais choix ! Pourquoi ? Parce que personne ne va voler une idée qui n’a pas fait ses preuves sur le terrain. Il faudra s’inquiéter des voleurs et autres copieurs lorsqu’il y aura du chiffre d’affaires, pas avant !

En résumé, rencontrez des gens, partagez votre projet et votre expérience, écoutez celle des autres, créez une dynamique de partage,  et vous avez déjà une bon chemin qui se trace.

BoostinLyon

BoostInLyon

 

Startups, entourez-vous d’accompagnateurs !

Accélérateurs, incubateurs, pépinières… On vous laisse le choix ! Mais il est important d’être guidé, et surtout de trouver un environnement qui colle avec votre identité.  Avec BoostInLyon, on savait à peu près ce qu’on allait trouver. On peut résumer cela en une phrase : « Ici il n’y a pas de bullshit, on te met des coups de pied au cul pour que tu ailles vers tes clients, mais dans un esprit bienveillant. »

C’est ce qu’il nous fallait. Ne pas se conforter dans sa vision et aller sans cesse confronter son projet à la réalité (On profite de cet article pour leur dire merci et leur faire des bisous). Le but est de vérifier que ton projet colle bien à une demande, un besoin et que tu ne t’en écartes pas au fil du temps.

Et, pour rebondir sur  la partie précédente, c’est là que tu prends vraiment conscience que l’essentiel n’est pas du tout l’idée mais c’est ce que tu vas en faire.  L’enjeu de la réussite se situe dans l’opérationnel et, malheureusement, comme on a la tête dans le guidon, on ne se pose parfois pas les bonnes questions. D’où l’importance d’être bien entouré et conseillé, voire bousculé, quand on a les mains dans le cambouis.

 

Startups, entourez-vous de vos clients !

On garde le plus important pour la fin. Il faut aller voir son marché, ses clients potentiels le plus tôt possible. Pas du tout pour leur vendre quelque chose mais au contraire pour bénéficier de leur expertise.

Lorsqu’on a commencé à faire nos tests d’interfaces (avec des maquettes un peu honteuses, avec quasiment rien de fonctionnel), on n’imaginait pas à quel point cela serait enrichissant pour le projet et pour nous ! (on profite de cet article pour dire merci à nos merveilleux testeurs et on leur fait des bisous)

Toi, lecteur de cet article t’apprête à monter une boîte, un site ou quoi que ce soit : Il faut que tu t’intéresses sincèrement à tes clients, à leur parcours, leurs valeurs, leur expérience, leurs besoins, leur projets… Arme toi d’humilité, d’écoute et tout devrait bien se passer !

Grâce à tout cela, nous avons pu, en quelques mois, transformer une idée simple en quelque chose de concret, plutôt bien fichu (malgré quelques défauts de jeunesse) et les premiers retours des bêtatesteurs sont encourageants.

 

Voilà, le prologue de l’histoire de flowr est maintenant terminé, on attaque le premier chapitre, les choses sérieuses commencent :)

flowr-team-550