L’esprit startup anime flowr depuis ses premiers instants de vie ! Bootstrap, lean, pitch et autres BMC vont partie de notre vocabulaire quotidien… Intéressons-nous au pitch quelques instants ! En résumé, il s’agit, en un temps donné, de présenter son projet (boîte, start-up ou toute autre activité possible) de façon claire et sexy. Le but est non seulement d’expliquer aux gens ce que vous faites mais surtout d’en montrer l’intérêt et de donner envie de participer !

Du coup, quoi de mieux qu’un pitch pour donner envie à d’autres de participer à votre projet photo ? Partons sur une base de 3 minutes parce qu’on a décidé que c’était une bonne longueur !

1ère minute : je me présente

Histoire d’être poli, on commence un pitch par se présenter : qui je suis, ce que je fais, depuis combien de temps, pourquoi, comment… Bref, il s’agit de dévoiler un peu son parcours, son inspiration, sa motivation ! Bien entendu, c’est l’occasion de montrer un aperçu de son travail, qu’on soit photographe, modèle, MUA, styliste ou autre, grâce à une tablette, des tirages, un ordinateur…

 

2ème minute : ce que je veux faire

Maintenant qu’on a fait un petit tour de ce qui a été accompli, allons dans le vif du sujet : je présente ce que je souhaite réaliser ! Une série de portraits minimalistes ? Un essai de make-up original ? Un projet fou à la David LaChapelle ? L’essentiel est de choisir les bons mots et, si besoin, de présenter de bonnes illustrations d’inspiration ! Cela peut-être quelques premières images de ce que j’ai accompli sur ce projet ou une compilation de sources extérieures qui donnent une idée de ce que je souhaite réaliser.

 

3ème minute : ce dont j’ai besoin

Pour réaliser cette ou ces superbes séances, j’aurai sûrement besoin de talents dans plusieurs domaines ! Que je cherche un photographe, un ou des modèles, un artiste de maquillage ou de coiffure, l’important est de bien définir sa recherche et d’être précis ! Par exemple, il ne s’agit pas de dire « n’importe quel modèle fera l’affaire » mais d’indiquer des critères, soit morphologiques si le projet le requiert (genre, couleur de cheveux, corpulence..), soit des éléments plus abstraits ou adaptés au projet (modèle sachant danser, jouer avec telle expression, pratiquant tel sport…). Cela est valable pour les modèles mais pour tous les autres domaines d’activités.

 

Les bonus : ce qui peut faire mouche

L’essentiel est d’expliquer clairement sa démarche, son projet et les besoins pour l’accomplir. Mais souvent, cela ne suffit pas à créer l’envie chez quelqu’un d’autre d’y participer. Il faut donc parfois recourir à des techniques super efficaces comme la mise en scène, l’humour, ou tout ce qui va montrer la motivation, ce qui permettra de capter l’attention et de transmettre l’enthousiasme autour du projet. Si la nature des photos à réaliser est un élément majeur, il ne faut pas oublier l’importance de l’approche, de la façon de présenter pour convaincre.

 

N’hésite pas à t’entraîner à l’écrit, à tester l’engouement autour de ton projet via flowr, mais aussi à l’oral, devant le miroir de la salle de bains, avec des amis… Et surtout n’hésite pas à venir mettre tout cela en oeuvre lors de notre soirée « Les Instantanés » qui a lieu le 7 mai à Lyon :) On a quelques places pour ceux qui veulent venir pitcher, toutes les infos sont par là : https://www.facebook.com/events/810972178978373/

 

Ca pitche devant un public nombreux

Ca pitche devant un public nombreux lors des Instantanés