Le photographe Ben Sandler s’est intéressé au mouvement le temps d’une série de clichés réalisés pour l’édition d’automne 2013 de Blast Magazine.

Comment capturer et représenter le mouvement dans une image ? Nombre de photographe se sont essayé à l’exercice avec des techniques différentes : pose longue, superposition de clichés en un seul, figement d’une action…

Ben Sandler revisite cela et y ajoute quelques ingrédients de postproduction. Au final, cela donne des clichés originaux. Mention particulière pour le découpage en bandes  horizontales composant différentes étapes d’un mouvement.

Ben Sandler - Movements

Ben Sandler – Movements

 

On aime également le mouvement de flottement provoqué par une tenue à pois sur un fond noir. On a rarement vu une telle fluidité dans un instant figé.

 

Ben Sandler - Movements

Ben Sandler – Movements

 

Ben Sandler, né en 1985 en Israel, a longtemps vécu aux Etats-Unis avant de venir étudier la photo à Paris.  Il navigue désormais entre la France et les Pays-Bas.  Ses références en photographie commerciale sont loin d’être inconnues puisqu’on compte aussi bien BASF que Nike ou Orange.

Entre deux commandes, ce passionné des technologies numériques s’amuse à triturer la réalité, inventer des futurs, des paysages en mêlant photo et  création numérique, voire de la 3D. En même temps que sa série Movements, il a dévoilé Badlands, une collection de photos de paysages désertiques où les seuls occupants sont des formes géométriques en 3D.  On vous conseille d’explorer ces contrées étranges !

Si vous aimez ce mélange entre réel et virtuel, on vous conseille aussi la série Analogic où les modèles apparaissent prisonniers de structures métalliques. Ces œuvres, réalisées en collaboration avec Bonsoir Paris pour Amusement Magazine,  livrent une réflexion sur la relation entre l’humain et son identité immatérielle.

Bref, vous l’aurez compris, ce Ben Sandler est un photographe à suivre. Entre une esthétique léchée, minimaliste, et un travail éditorial aux thèmes intéressants, ce photographe livre un cocktail savoureux pour le regard.

Source : Fubiz