Vous vous êtes déjà demandés à quoi ressemblait la journée type de notre stagiaire, Stencia ? Allez, ne faîtes pas semblant : on est persuadé que vous vous êtes déjà posés la question. Prenez un pot de pop-corn et un verre de lait à côté de vous, ça risque d’être assez long !

Je travaille chez flowr depuis le 11 juillet 2014 et mon stage s’achève le 27 août prochain. Nos bureaux se situent au 61 cours de la Liberté, à La Cordée. Avant flowr, j’étais plongée dans une grande ignorance concernant le concept de « co-working ». Mais cette période dans la caverne est désormais résolue ! Ces dernières semaines, j’ai eu la chance de travailler dans un open-space cool et avec des gens vraiment cool. Mais bon, avant même de m’étaler sur, ô combien j’ai apprécié cette expérience, j’ai décidé de partager avec vous mon quotidien de stagiaire accomplie.

9H45-10H00

11, cours de la Liberté. Le tramway bondé file jusqu’à Guillotière, les éboueurs débarrassent les rues des poubelles. Je monte au premier étage du bâtiment, je sors mon badge et je franchis les portes de La Cordée. J’aperçois Charles et JB un peu plus loin. Je pose mes affaires, pars chercher ma souris et mon port USB. La journée peut enfin commencer.

10H15-(CA DEPEND)

C’est un des moments de la journée que j’aime le plus : faire le point. On se retrouve tous les trois autour d’un café et d’un croissant, et on discute des différentes tâches accomplies la veille et celles qu’on compte mettre en place. Et puis, quand on fait les choses bien (ça nous arrive très souvent d’ailleurs) (hum), on se congratule et on se dit des choses toutes gentilles.

10H35-12H00

On court tous à nos ordinateurs, je branche mes écouteurs et balance un son de Kaytranada ; et c’est à ce moment-là que les choses commencent vraiment. Je check les comptes Facebook et Twitter, je réponds aux différents commentaires que vous nous laissez ici et là. Et aux alentours de 11h30, je poste une photo du #photographedujour sur Facebook et Twitter. L’idée est de vous proposer à chaque fois quelque chose de différent, d’intriguant et/ou parfois de gênant. Chez flowr, on cherche à créer une réaction chez nos followers (ou pas). Il y a des jours où ça marche vraiment, et d’autres où ça ne marche pas.

12H30-14H00

Pause déjeuner. Break-time. On a faim. VITE VITE VITE.

14H30-17H30

Je refais un rapide checking des réseaux sociaux et la plupart du temps, j’avance sur mes recherches de photographes et de modèles sur Lyon et en France. Lorsque je parviens à trouver un créneau horaire adéquate, je réalise des interviews. Le reste du temps, je le consacre à la retranscription des interviews, à la rédaction d’articles, à la mise en place de plans de communication avec Charles ; et parfois à la création de visuels.

18H00 (YEEEEES!)

Ma journée se termine calmement. Je poste une dernière publication sur Facebook, fais un dernier checking et c’est BON ! Avant de partir, je fais un rapide point avec JB et Charles, afin de leur expliquer où nous en sommes et voilà. On ne dirait pas comme ça, mais nos journées sont bien remplies. On ne fait pas semblant chez flowr.

flowr fut une expérience très intéressante, et je suis heureuse d’avoir pu participer à ce projet.

Rejoignez-nous sur :

Facebook

Twitter 

Et n’hésitez pas à vous inscrire ici pour tester la version beta, lancée il y a deux semaines !