Le jeune photographe canadien JJ Levine, 30 ans au compteur, travaille beaucoup sur le genre et sur la perception que notre regard a de l’autre. Sa série appelée Switch avait déjà marqué quelques esprits avec ces clichés où des couples changeaient de rôle dans des portraits inspirés de ceux des bals des finissants (les célèbres prom nights).

Alone Time : portraits solitaires à deux

Les portraits réunis sous le titre Alone Time va plus loin dans le travail sur la perception du genre, sujet en vogue ces derniers temps, avec une dimension ludique supplémentaire. Cette fois-ci, une seule personne est représentée deux fois sur un même cliché, une fois en femme, une fois en homme. Chacun est dans son rôle plus ou moins stéréotypé (l’homme dans le canapé avec le journal, la femme en cuisine…). Arriverez-vous à trouver si c’est un homme ou une femme qui incarne les deux personnages de chaque photo ?

JJ Levine - Alone Time

JJ Levine – Alone Time

JJ Levine - Alone Time

JJ Levine – Alone Time

JJ Levine, qui se définit lui-même comme pluriel, arrive à jouer avec notre vision sans pour autant tomber dans la caricature. Dans une récente interview accordée au Huffington Post Canada, le photographe a expliqué : « Je pense qu’en créant des images qui ne vous donnent aucun indice sur l’anatomie ou l’identité réelle du modèle, vous ne pouvez vous baser que sur votre perception. » Et c’est là que le jeu s’installe, dans nos yeux, notre cerveau et les codes qui y résident. Pour ceux qui veulent poursuivre l’exploration de ces identités, la série complète Alone Time est visible sur le site du photographe : http://jjlevine.ca/alone-time

Il n’y a pas d’expo en France actuellement, ceux qui aiment le travail de JJ Levine devront aller jusqu’à Verone où la série Switch est exposée jusqu’au 3 avril 2014.