La lumière est l’élément crucial de la réussite d’une photo. Si la lumière naturelle convient très bien comme principale source pour réaliser des portraits, l’utilisation de lumières artificielles et surtout de flashes permet de modeler son rendu de A à Z.

L’avantage ? On peut créer un rendu lumineux totalement personnalisé. L’inconvénient ? Si on ne maîtrise pas trop l’éclairage studio, le résultat peut devenir affreux. Pour contrôler la lumière artificielle, rien ne vaut la pratique. Si vous voulez vous frotter aux flashes et qu’un studio proche de chez vous propose un atelier ou une initiation, foncez ! En étant guidé dès le départ, vous éviterez des heures d’errance et de découragement.

Mais avant cela, si vous voulez avoir une idée du comportement de la lumière, de l’effet de la distance ou de différents modeleurs sur un portrait, il existe un petit site web très utile. Virtual Lighting Studio est, comme son nom l’indique, un simulateur d’éclairage studio. L’idée est simple, vous avez un buste virtuel en face de vous et des éclairages à disposition (vous pouvez combiner jusqu’à six sources).

virtual-lighting-studio

L’interface est simple : vous pouvez rapprocher ou éloigner la source du sujet, jouer sur la hauteur et la puissance, mettre des modeleurs (softbox, snoot, ring) ou encore changer la couleur de la lumière. Grâce à ce petit studio virtuel, on arrive à comprendre rapidement le comportement de la lumière : ombres dures et douces, les rapports de puissance entre source principale et sources secondaires, etc.

On aime :

  • La facilité d’utilisation
  • Le rendu en temps réel
  • L’exécution dans le navigateur
  • La sauvegarde et le partage des plans d’éclairage

 

On aime moins :

  • Les visages des modèles particulièrement laids
  • L’interface qui mériterait un petit coup de jeune
  • L’absence d’autres cadrages

Si vous voulez tester cet outil pour votre éclairage studio, il suffit d’aller sur le site de Zvork. Et vous, vous avez d’autres bonnes adresses pour mieux appréhender la lumière ?