Nous avons rencontré Melle Théo Legrand, artiste de maquillage mais pas que ! Entre stylisme photo, maquillage pour shootings et vidéos de cuisine végétalienne survoltées, la Mademoiselle a de quoi s’occuper mais elle a quand même trouvé le temps de répondre à 5 questions, ou presque…

 

1 – Explique-nous un peu ton parcours

J’ai démarré en Belgique par des études dans la création sur mesure et la chapellerie. Et c’est par le biais d’expériences dans le spectacle que j’ai commencé à m’intéresser au maquillage, aussi bien la partie beauté que les effets spéciaux. J’ai touché un peu à tout mais aujourd’hui je me consacre au stylisme photo et au maquillage (beauté et petits effets spéciaux).

 

2 – Comment es-tu venue vers le maquillage photo ?

A mon arrivée en France en 2010, j’ai fait moins moins de spectacles. C’est à partir de là que j’ai créé ma marque de prêt-à porter et que j’ai commencé à être MUA (NDLR : Make Up Artist, soit artiste de maquillage) sur des shootings. Je m’intéresse au stylisme global, à l’ambiance et pas uniquement à l’aspect cosmétique. Ce que j’aime vraiment c’est réussir à comprendre vers quoi veulent aller les photographes et leur apporter mon expérience et mon expertise afin que le rendu soit le meilleur possible, tout en gardant ma petite touche perso.

3 – Tu as fait de belles rencontres artistiques ?

Pleins ! Mon grand coup de coeur rester Julie Poncet avec qui je partage une vraie complémentarité de style et d’inspiration. On comprends ce que veux l’autre sans avoir besoin d’en parler beaucoup et nos idées sont toujours en cohérence. Cela dit on aime bien se chamailler un peu pour la forme.

Il y a aussi Coralie Garavel, nos univers de prédilection ne sont pas très proches mais comme ses projets sont toujours bien menés et préparés, c’est facile de s’inclure dans son univers pour moi. Puis il y a les rencontres avec les modèles aussi, les incroyables Margot-Marie Ménéguz et Marie Coutance par exemple, qui sont des personnes vraiment professionnelles et douées. En fait, je cherche des gens qui s’engagent vraiment dans ce qu’ils font parce que c’est ce que je fais sur chaque projet que j’accepte.

 

julie-poncet

Photo de Julie Poncet

4 – Et toi tu es une maquilleuse engagée ?

Comme je passe ma vie à travailler, j’essaie de garder et de transmettre mes valeurs dans toutes les domaines ou j’interviens. Je défends la cause animale donc il n’y a pas de matière animale dans les vêtements que je propose en stylisme et j’évite au maximum les produits de maquillage testés sur des animaux.

D’ailleurs, j’en profite pour parler de « Twerk My Vegan » , une (jeune) émission YouTube que l’on a crée avec mon asso où l’on présente des recettes végétaliennes en mode série Z. On a publié une première vidéo avec Nina et Xavier Bernard Guzul et la prochaine est en cours de montage. On aura des guest sur toutes les suivantes et le but est vraiment de cuisiner cruelty free sans oublier son sens de l’humour

 

5 – Justement, quel est le programme des prochains mois ?

En plus des vidéos, j’ai pas mal de choses sur le feu ; tout d’abord quelques maquillages de mariées (parce que la saison commence et que j’aime bien embellir et mettre en avant de façon naturelle les femmes pour ce jour là.

J’ai également hâte que Coralie Garavel rentre en France afin que l’on puisse reprendre nos collaborations . Cet été j’ai un joli projet avec Julie Poncet, quelque chose d’assez onirique et en même temps pas simple techniquement parce que notre modèle est en fauteuil et que ça va nous obliger à ruser pour que l’on oublie ce détail sur les photos.

J’ai également rejoint récemment un collectif sur un projet de long métrage très excitant. Pour ce qui est de mes projets perso, j’aimerais expérimenter des shoots avec du maquillage réagissant sous lumière noire et du feu (je cherche encore la ou le photographe d’ailleurs )

coraliegaravel

« Dark Passenger » par Coralie Garavel

Et comme nous sommes un peu curieux, nous avons osé deux petites questions supplémentaires :

– Quelle photo ne feras-tu jamais ?

Une photo contraire à mes principes, dégradante ou gratuitement malsaine. Et pour mes collabs, j’évite de travailler avec des gens désagréables ou un peu trop centrés sur eux-même.

– Un conseil pour les photographes ou vidéastes qui hésitent à faire appel à des MUA ?

N’hésitez pas et faites-le ! A mon sens, le maquillage est très important en photo pour avoir une image bien finie… même quand on ne doit pas le voir. Et il peut aider les modèles/actrices à se mettre en situation.

 

Pour voir de plus près les créations de Melle Théo Legrand :

Son profil flowr

Son site web

Sa page Facebook

Tu peux aussi suivre la super asso d’aide aux animaux dont elle fait partie :

Third of Seven