Le Blend Web Mix vient de se dérouler à Lyon. C’est quoi le Blend ? C’est tout simplement un événement consacré au web, à ses acteurs, à ses technologies et à son économie ! Le monde de la startup et du web est constitué de phrases-clés qu’il vaut mieux retenir avant de se lancer tête baissée dans un projet. On s’est dit que certains conseils pouvaient judicieusement être adaptés au monde de la photo. Ready ?

 

1 – Adopte le mode bootstrap

L’idée est de faire beaucoup avec peu ! On sait déjà que l’appareil ne fait pas le photographe mais rien n’empêche de pousser les choses plus loin dans la débrouille… Certains sont adeptes du DIY (Do It Yourself) pour avoir différents accessoires (boîte à lumière, mobilier, fond…), cela permet de tester des mises en scène à peu de frais. Il existe pléthore de tutos sur le web à ce sujet, notamment sur diyphotography !

 

2 – Partage tes idées

Les idées c’est comme l’air : ça circule et ça appartient à tout le monde ! N’aie pas peur de partager une idée de mise en scène, de sujet sous prétexte qu’on va te la « piquer »… Au contraire, en confrontant ta démarche avec d’autres personnes, tu vas recueillir des conseils, des points de vue, et ton projet n’en sera que plus riche.

Et si tu as peur qu’on te vole ta super idée de portraits en clair-obscur, déjà tu n’es certainement pas le premier à l’avoir et réfère toi au point suivant !

 

3 – Soigne ta réalisation

Un super concept peut vite se transformer en bouillie insipide si l’exécution n’est pas bonne ! Bien souvent, ce n’est pas l’idée qui prime mais la façon de procéder.

Donc, pour ta super idée de portraits, soigne tes lumières, ton cadrage, les poses, les tenues, les accessoires de mise en scène, le lieu, etc… Ce sont ces éléments qui donneront la singularité, la valeur ajoutée à la photo ! Du coup, grâce à flowr, tu pourras t’entourer pour mener cela à bien 😉

 

4 – Va au plus simple

Dans le monde cruel des startups, si tu n’arrives pas à expliquer ton concept clairement en moins de 60 secondes, c’est qu’il y a un truc qui cloche.

Même chose pour une photo : si tu as besoin de 5 minutes pour expliquer ta démarche et faire comprendre ton image, c’est sûrement qu’elle est trop compliqué.

Suis le célèbre adage « Less is more » et épure tes images, ne mets pas trop d’idées ou de concepts dedans !

 

Voilà quelques conseils qui devraient t’amener sur le droit chemin, que tu sois photographe, modèle, maquilleur/se, styliste… Profite de ce week-end pour les mettre en œuvre !