Que tu sois photographe, modèle, maquilleur/se ou autre, tu dois certainement faire partie d’un ou plusieurs groupes Facebook pour chercher des participants et réaliser de super photos.

Malheureusement, cela devient vite laborieux de trouver facilement et efficacement des participants au top du top ! Une fois que flowr sera en ligne (Mise à jour de l’info : c’est en ligne!),  tu auras la vie bien plus facile mais en attendant voici 3 règles à respecter pour optimiser tes chances de trouver de joyeux compagnons photographiques.

 

1 – Sois le plus précis possible

Il y a vraiment plein d’annonces qui circulent et s’accumulent. Du coup, pour se démarquer, il vaut mieux cibler au maximum plutôt que de rester vague.

En effet, on lit bon nombre de demandes qui se résument à « Photographe cherche modèle pour séance sur Paris » ou « Modèle dispo sur le 82 » pour élargir au maximum le nombre d’intéressés. Sauf que c’est tellement générique que ça risque de n’intéresser personne…

Au contraire, il vaut mieux détailler le plus d’éléments possibles : il faut être précis et concis (pas la peine d’écrire un roman). Le message réduira peut-être son audience potentielle mais il aura plus de chance de toucher sa cible. Que ce soit sur le lieu exact, le thème global, les conditions de prise de vue, le style des clichés ou sur les détails concernant la ou les personnes recherchées, la précision est reine !

fleche-cible

2 – Illustre ton message

Quoi de mieux pour attirer l’attention qu’une image ? Plutôt que d’écrire une simple phrase de recherche avec un lien vers son book ou sa page Facebook, il est plus prometteur d’accompagner son texte d’une belle image.

Le mieux est bien entendu de choisir une image qui représente ce que tu fais et qui illustre aussi ta recherche. Ce n’est pas forcément facile quand on s’attaque à un nouveau style. Dans ce cas-là, la meilleure solution est de piocher parmi une de tes créations, cela permettra aux autres d’avoir un aperçu de ta « patte » au premier contact.

 

3 – Evite le publipostage massif

Parfois, on a la mauvaise idée de sacrifier l’efficacité sur l’autel de la rapidité. Ainsi, il n’est pas rare de voir quelques messages se démultiplier via du copier-coller sauvage et en rafale.

La technique serait peu concluante si on en croit les retours visibles. En effet, comme les populations des groupes se recoupent souvent, il n’est pas rare que certains reçoivent donc trois ou quatre notifications en moins de dix secondes concernant la même publication. On a vu mieux en termes d’efficacité…

Le mieux, dans le cas des groupes Facebook, est de temporiser tes publications : d’abord choisir celui qui a la meilleure thématique par rapport à ton projet et d’attendre quelques heures voir un jour avant de publier sur un autre groupe (et si possible en variant un peu ton annonce). Ce sera plus agréable pour les membres et tu auras une meilleure visibilité, sans compter que c’est moins barbant que de faire du copier-coller.

 

Voilà trois règles de bienséance/optimisation pour tes recherches de collabs. N’oublie pas le maître-mot de tout cela : « je dois donner envie aux gens de participer à mon projet, donc autant leur filer les infos les plus précises, les mieux illustrées et bien ciblées. »  Voilà, à toi de jouer et n’oublie pas de venir t’inscrire à la bêta de flowr qui te facilitera le boulot de ce côté-là !